Commentaires sur l’obligation de formation continue - formapsy

Commentaires sur l’obligation de formation continue

Selon le Code de déontologie, la formation continue permanente fait partie des obligations que tous les membres actifs de la FSP doivent respecter. Le règlement sur la formation postgrade (RFP-FSP) donne des instructions contraignantes sur ce que signifie concrètement cette obligation. L’assurance-qualité ainsi que le développement des compétences professionnelles sont importants pour la FSP ainsi que dans le contexte de la loi sur la psychologie.

Elle représente 120 heures pour les psychologues, et 240 heures pour les psychologues détentrices et détenteurs d’un titre de spécialisation FSP et/ou d’un certificat de qualification complémentaire FSP, réparties sur trois ans. Au moins deux formes doivent être effectuées de manière équilibrée.

Plusieurs formes de formation continue peuvent être admises, par exemple :

  • Cours, séminaires, workshop
  • Congrès, colloques, journées d’information
  • Intervision
  • Activité d’enseignement
  • Publications
  • Etude de littérature spécialisée
  • Supervision
  • Expérience thérapeutique personnelle
  • Activité au sein d’une association professionnelle

Sur les heures de formation continue à accomplir sur une période de 3 ans, deux tiers au moins doivent pouvoir être attestées par des justificatifs selon le règlement sur la formation postgrade (RFP-FSP). Toutefois, les heures restantes doivent également être énumérées en détail.

Chaque membre de la FSP doit évaluer lui-même, dans le cadre des exigences du règlement sur la for- mation postgrade, la formation continue en cohérence avec les besoins de son activité. Celle-ci dépend surtout de sa situation professionnelle et de l’évolution qu’il entend donner à sa carrière. La FSP part du principe que chacun de ses membres doit assumer ses propres responsabilités. Chacun d’entre nous doit donc déterminer lui-même le type de formation continue dont il a besoin. Les associations professionnelles peuvent publier des recommandations ou des consignes.

Oui, elles s’appliquent à tous les membres de la FSP qui exercent une activité professionnelle. Dans ce cas, vous pouvez cependant faire valoir une grande partie des formations continues dans des disciplines voisines utiles pour votre activité professionnelle.

Oui. Chacun doit déterminer lui-même le type de formation continue dont il a besoin. Pour les psychologues qui exercent une activité en marge de la psychologie cela peut effectivement signifier qu’ils vont se concentrer largement sur des sujets qui ne relèvent pas directement de la psychologie mais qui sont en cohérence avec les besoins de leur activité.

Il est possible de compenser les heures non effectuées en augmentant le nombre des heures au cours des années suivantes. Il n’est en effet pas tenu compte des heures sur une seule année, mais sur une période de trois ans.

Non, le nombre minimum d’heures requises dans ce cas est également de 240 heures sur trois ans. Il s’agit là aussi de faire preuve de responsabilité individuelle et de s’assurer que les deux domaines de spécialité sont couverts de manière équilibrée.

L’obligation de formation continue peut être libérée totalement ou partiellement par le Secrétariat général, sur demande écrite et motivée (voir art. 43 RFP-FSP). Une longue période sans revenus fait partie des motifs acceptés. Cependant, en vue d’une reprise de travail une formation continue s’avère judicieuse pendant la période sans revenus.

Non, vous devez accomplir votre formation continue en utilisant aussi, de manière équilibrée, au moins une des autres formes mentionnées (figurant à l’art. 40 al. 2 RFP-FSP, points A à F).

La formation continue ne sert pas uniquement à tenir ses connaissances professionnelles à jour. Un engagement en tant que psychologue en marge de l’activité professionnelle principale (projets diverses ou l’engagement dans une association professionnelle) contribue au perfectionnement professionnel, à l’établissement de contacts, à l’élargissement de son horizon, et répond ainsi aux exigences de la formation continue.

Les heures suivies dans le cadre d'une formation psychologique postgrade reconnue par la FSP ou accréditée par la Confédération peuvent être validées au titre de la formation continue.

Les heures suivies dans le cadre d'une formation psychologique postgrade reconnue par la FSP ou accréditée par la Confédération peuvent être validées au titre de la formation continue.

Cela ne peut être pris en compte que s’il ne s’agit pas de votre activité professionnelle principale. Dans tous les cas, les travaux scientifiques préparatoires ainsi que les lectures qui s’y rapportent peuvent être pris en compte.